3 façons d'échouer son année

3 façons d'échouer son année - ACCRO AU BONHEUR.png

Bonne et heureuse année 2018 !

J'espère que vous avez passé un agréable réveillon !

Je suis heureuse d'être en 2018. Non pas que je n'ai pas aimé 2017, bien au contraire ! J'ai réalisé tous mes objectifs principaux mais maintenant, j'aimerai passé à la suite. Et vous ? Avez-vous fait vos résolutions ? Comment comptez-vous les réaliser ?

Nous sommes nombreux à prendre nos résolutions pour des vœux au Père Noël...Bref, on y croit pas vraiment. Alors comment réussir à réaliser nos résolutions (si celles-ci nous tiennent vraiment à cœur) et réussir notre année ?

En étant conscient des 3 stratégies que l'on utilise pour échouer son année.

1.Avoir trop d'objectifs

Je ne sais pas vous mais il y a quelques années, lorsque je prenais des résolutions, la liste était longue...très longue. Evidemment, il y a toujours plein de choses qu'on peut améliorer dans sa vie cependant, avoir trop d'objectifs à atteindre (perdre 40 kilos, arrêter de râler, faire le concours de bikini dans 6 mois, lire 3 livres par semaine...) c'est la meilleure manière de s'auto-saboter.  Nous sommes tellement exigeants avec nous-même. Nous nous mettons tellement la pression que la liste de nos résolutions est souvent trop longue. Or au fur et à mesure que passent les semaines et les mois de l'année, vous perdez le cap. Vous perdez confiance en vous.

Comment y remédier ?

Je vous invite à regarder votre liste de résolutions - si vous ne l'avez pas encore écrite faite le maintenant ! - et choisissez entre 3 et 5 gros objectifs maximum à réaliser cette année. Faîtes de ceux-là une priorité pour cette année. Les 15 autres objectifs gardez les au chaud pour les réaliser dans les  années à venir.

2.Ne pas décider

Je me rappelle, lorsque je prenais mes résolutions au nouvel an, non seulement je ne les écrivais pas mais en plus, je n'avais aucune stratégie en tête pour les réaliser. C'était finalement une sorte de dialogue intérieure du type "oh je devrais perdre du poids cette année!...Oh faudrait que je fasse de la méditation plus régulièrement! Ah oui, je devrais appeler mes ami.e.s plus souvent"...Vous l'aurez compris, ce n'était rien de constructif. Jusqu'au jour où j'ai compris que je ne décidai jamais vraiment de réaliser mes résolutions. Elles étaient là flottantes mais je ne me sentais pas capable inconsciemment de les réaliser.

Comment j'ai remédié à cela ?

J'ai décidé que je réussirai à les réaliser. Il est important de décider qui vous allez devenir dans l'année, d'en avoir une image claire et de la nourrir régulièrement afin d'imprimer votre esprit et le convaincre que c'est ce que vous voulez. Toutes les actions que vous prenez sont en fonction de vos croyances. Si vous ne décider pas de réaliser coûte que coûte vos résolutions, vous n'aurez pas la motivation intérieure pour y arriver. Voici une de mes affirmations préférées pour montrer à mon mental que j'ai décidé :

"Sarah, tu vas réaliser toutes tes résolutions de l'année et tu vas faire tout ce qu'il faut pour y arriver de la meilleure des façons ! "

Acceptez que cela prendra du temps. Le temps joue en votre faveur : ce n'est pas une contrainte. Nous sommes tellement pressés d'obtenir ce que l'on veut mais c'est une mauvaise habitude qui nous pousse à nous décourager et à laisser tomber.

Décidez ! Le Temps est votre ami !

Je décide - ACCRO AU BONHEUR.png

3.Parler au lieu d'agir

Une fois que vous avez décidé que vous allez réaliser votre résolution cette année, que faîtes-vous concrètement ? Souvent vous lirez ou entendrez dans le monde du développement personnel qu'il faut afficher nos objectifs, parler de nos projets à notre entourage pour être sûr.e de tenir parole.

Bien que je sois d'accord qu'il peut être bon de parler de nos projets, je ne partage pas l'idée qu'il faille les claironner pour se sentir obligé.e de tenir parole dans leur réalisation.

En ce qui me concerne, ça ne fonctionne pas pour moi. Tout simplement parce qu'en tant que personnalité ambiverte, une grand partie de moi-même se fiche un peu de ce que pensent les autres de ma réussite ou de mes échecs.

J'ai appris à me juger à l'aune de mes critères et non pas ceux de l'extérieur, et comme je ne suis en compétition qu'avec moi-même, quel intérêt y aurait-il à faire de mes résolutions des obligations envers les autres ? D'autant plus que les gens n'ont pas tous notre meilleur intérêt à cœur et que même des personnes que l'on pense bien connaître peuvent être ambivalentes par rapport à notre réussite personnelle.

Donc que faut-il faire ?

Si parler de vos projets à votre entourage peut vous aider à avancer dans la réalisation de vos projets, faîtes-le ! Si non, taisez-vous et planifiez un premier plan d'actions consistant en premiers pas que vous ferez vers la concrétisation de vos objectifs ! Puis agissez ! Le contrat est d'abord entre vous et vous ! 

Si vous n'avez pas encore fait le bilan de votre année 2017, je vous invite à le faire ce mois de janvier en vous aidant de la liste de vos réussites et la lettre du pardon !

Je sais que ces 3 stratégies pour échouer son année ne sont pas les seules. Si vous en avez d'autres, je serai ravie de les lire dans l'espace commentaire ! 

Je vous souhaite une excellente année 2018 !

Cet article participe au Calendrier des blogueurs/blogueuses sur la te thème 2018 "les bonnes résolutions que l'on ne tient jamais."